Les bienfaits des ions négatifs

(négatif désigne le potentiel de ces ions et non leurs effets sur la santé)

En résumé:

Ions négatifs : bénéfiques pour la santé

Ions positifs : nocifs pour les organismes vivants

Nous avons vu qu'il était possible de rétablir la santé du malade en modifiant:

1- Son lieu de vie (réaménagement des meubles et surtout du lit) grâce au savoir ancestral de la géobiologie.

2- Son alimentation par l'adoption du régime compatible à son groupe sanguin, ainsi que la prise de suppléments venant palier les carences inhérentes à l'agriculture intensive.

3-Nous abordons maintenant le 3 ième et dernier volet évoqué par HIPPOCRATE, à savoir l'air et son principal composant : l'Oxygène.

Les vertus thérapeutiques et/ou dopantes des ions négatifs (ou anions) ont été maintes fois mis en évidence au cours d'études sérieuses et ce depuis les années 1930, puisque les sous-marins allemands étaient équipés d'ioniseurs artificiels pour assainir l'air et en raison des effets calmants et énergisants des ions négatifs.

N'en déplaise à certains détracteurs de la médecine officielle, il ne s'agit pas d'effet placebo, sous ions négatifs les tests réalisés sur des rats montrent une nette augmentation des performances pour retrouver la sortie d'un labirynthe, effet d'autant plus prononcé que les rats témoins sont âgés.

Ces expériences viennent corroborer le ressenti (en partie subjectif) de témoins humains placés dans des lieux naturels  (mieux être et respiration plus ample)



La production artificielle d'ions négatifs repose sur le principe de l'effet de pointe : le champ électrique croit fortement à l'extrémité d'une tige effilée, d'où la génération de plasma (gaz ou air ionisé) à des fins thérapeutiques (ioniseur) 

ou de protection (paratonnerre par exemple) 

ou de protection (paratonnerre par exemple)  


Voici un Tableau récapitulatif des effets des ions négatifs sur la physiologie humaine :

Allergie/asthme/rhinites :  amélioration 

Coeur et vaisseaux : ralentissement de la fréquence cardiaque, baisse de l'hypertension, augmentation de l'hypotension, les migraines sont moins fréquentes, risque de thrombose diminué.

Estomac : baisse de l'acidité gastrique et fréquence des ulcères moindre.

Glandes endocrines : hypothalamus, hypophyse, thyroÏde, glandes surrénales et glandes sexuelles voient leurs sécrétions augmenter, l'on note aussi une amélioration du métabolisme général.

Peau : la cicatrisation des plaies et brûlures est accélérée, maladies de peau et chute de cheveux diminuée.

Poumons : diminution du rythme respiratoire et augmentation de la perméabilité bronchique

Psychisme : - diminution de l'anxiété et de la fatigue.               

                   - Amélioration de l'apprentissage,  du sommeil, et des performances                              physiques et sexuelles, la récupération à l'effort est plus rapide.

                   - Meilleur contrôle du stress.

Rhumatismes : diminution de la douleur et de la vitesse de sédimentation, crises d'arthrose moins fréquentes par augmentation du cortisol.

Sang : -Baisse de l'acidité, de la glycémie, du     cholestérol.

             -Baisse de la viscosité et hausse du cortisol.

           -Stimulation des défenses immunitaires.

En raison du caractère holistique (qui englobe toutes les fonctions de l'organisme) d'une thérapie aux ions négatifs en ionisation d'ambiance ou mieux (effets plus marqués) par inhalation directe, ce mode de traitement a été injustement ignoré, dénigré et relégué aux oubliettes par l'establishment médical qui n'avait, n'a, et n'aura jamais aucun intérêt à voir les patients guérir naturellement sans les poisons chimiques de Big Pharma.

Chez les sujets sains, l'ionisation négative permet:

-Une augmentation de la force musculaire, de l'endurance et des réflexes.

-Une moindre sensation de la douleur à l'effort

-Un ralentissement de la fréquence cardiaque

-Un moindre trac

-Une récupération plus rapide après l'effort

Il est à noter que ces résultats sont obtenus par inhalation directe, l'ionisation d'ambiance se substituant la nuit et sur le long terme.

Dans ce cadre, le choix du ioniseur et sa puissance d'émission en ions est primordiale, car la concentration en ions négatifs décroit fortement en s'éloignant de sa façade, en raison de leur recombinaison avec les ions positifs (nocifs) et les poussières présentes dans l'air.

L'idéal consisterait en un appareil dont le débit ionique serait le plus élevé possible 

Aide au choix d'un ioniseur 

Atmostat propose des ioniseurs très performants et surs, avec ventilateur intégré.

Il est toutefois possible de se procurer des ioniseurs moins puissants à moindre prix pour de petits volumes (15/20 Mètres carrés) : société Axtek.

Certains ioniseurs offrent de surcroit un réceptacle à huiles essentielles pour renforcer leur effet thérapeutique ou simplement désodoriser une pièce et créer une ambiance olfactive particulière. (odeur de pin, eucalyptus, orange, etc.....)